Rapport d’Impact T3 2021

introduction

Le T3 de 2021 a été guidé par la communauté et la collaboration.

Au T3 de 2021, les collaborations avec la communauté et les partenaires nous ont propulsés vers de nouveaux domaines d’intérêt, de célébration et d’impact :

  • Des collaborations de produits accélérées pour la riposte COVID-19 au niveau communautaire.
  • Une nouvelle campagne de plaidoyer courageuse et une coalition appelant à une réforme de l’aide mondiale. 
  • De multiples formations au niveau des districts afin d’intégrer les nouveaux agents de santé de première ligne et le personnel des établissements aux outils construits sur le Guide de Santé Communautaire  (Community Health Toolkit – CHT).
  • Finaliste du Zayed Sustainability Prize 2022 dans la catégorie santé.

Dans ce rapport, nous parlons en détails les nouvelles versions 3.12 et 3.13 de l’infrastructure de base du CHT, nos dernières initiatives de recherche, les points saillants de nos partenariats prometteurs en cours dans 15 pays, et bien plus encore. Découvrez ce sur quoi notre équipe mondiale et notre communauté ont travaillé au cours d’un trimestre marqué par des efforts innovants en matière de riposte à la pandémie et de résilience face à un changement continu.

notre impact

Au T3, le CHT a supporté 5,76 millions activités de soins, dont plus de 17,3 millions pour cette année seulement 

À la fin du mois de Septembre 2021, plus de 39 500 agents de santé de première ligne utilisaient le CHT pour fournir des soins dans leurs communautés – travaillant à l’amélioration de la rapidité, de la couverture et de la qualité des soins – avec près de 1 800 nouveaux utilisateurs du CHT formés par des partenaires sur plusieurs sites en Afrique et en Asie au cours de ce trimestre seulement. Chez Medic, nous pensons que ces agents de santé utilisant le numérique sont en première ligne des efforts déployés non seulement pour répondre à l’implacable pandémie de COVID-19, mais aussi pour jouer un rôle essentiel dans la réalisation de l’équité en matière de santé dans le monde.

39,564

Total des utilisateurs du CHT

1,750

Nouveaux utilisateurs du CHT

63.6M

Activités de soins de tous les temps soutenues 

5.76M

Activités de soins ce trimestre

Dans les systèmes de santé qui tirent parti du CHT, une moyenne de 31% des ménages ont reçu une ou plusieurs visites d’un agent de santé équipé du CHT chaque mois au T3, avec près de 2,2 millions de ménages recevant au moins une visite d’un ASC au cours du trimestre.

 VUE SUR LES MÉTRIQUES  

Nous célébrons 50 déploiements actifs du CHT dans 15 pays !

81,344

Grossesses enregistrées

93.3

D’accouchements dans un établissement

978,673

Diagnostiques des – de 5 ans

86

% de diagnostiques des – de 5 ans faits dans les 72 heures

En outre, plus de 81 000 grossesses ont été enregistrées via le CHT au T3, ce qui a permis aux agents de santé de fournir plus rapidement des soins prénatals (CPN) aux femmes enceintes et d’encourager les accouchements dans les établissements de santé. Sur l’ensemble des grossesses dont l’accouchement a été enregistré via le CHT, plus de 93% ont eu lieu dans un établissement au T3. Ce taux de référence pour les accouchements en établissement a été maintenu au cours des trois trimestres de 2021 – un marqueur clé de la qualité des soins.

Nouveautés du Produit

Nouvelles versions de l’infrastructure de base du CHT : 3.12 et 3.13

Les tâches ménagères en action

La version 3.12 publiée en juillet comprenait un ensemble de fonctionnalités réclamées par les développeurs d’applications CHT : une télémétrie plus précise, une surveillance améliorée et un nouveau point de terminaison API pour récupérer les informations sur les patients.

En Septembre, la version 3.13 de l’infrastructure de base du CHT a été publiée, incluant les principales fonctionnalités demandées par les développeurs d’applications et les professionnels de la santé qui utilisent quotidiennement des applications alimentées par le CHT :

Page d’Accueil des Tâches Ménagères

Lorsque les agents de santé accomplissent une tâche dans une application, ils voient maintenant une liste d’autres tâches pour le ménage. Cette amélioration a été réalisée après consultation des partenaires et des utilisateurs qui cherchaient un moyen plus rationnel de s’assurer que les agents de santé voient et accomplissent toutes les tâches possibles pour un ménage afin de maintenir un programme efficace et organisé tout en fournissant des soins à leurs voisins.

Lancement d’applications Android externes

Les actions dans les applications CHT permettent désormais de lancer d’autres applications Android pour compléter les workflows, et d’enregistrer le résultat dans l’application CHT. Cette fonctionnalité est visible dans notre nouvelle application de référence COVID-19 RDT, qui démontre l’utilisation d’un lecteur de test de diagnostic rapide (TDR).

Configuration de l’Affichage de la Date d’échéance des Tâches

Après avoir consulté les membres de la communauté CHT, nous avons permis aux développeurs d’applications de disposer d’options supplémentaires pour l’affichage des tâches en retard. Par défaut, une tâche en retard est simplement affichée comme “échéance aujourd’hui”. La configuration permet également d’afficher le nombre de jours écoulés depuis la date d’échéance de la tâche, ce qui permet aux agents de santé et aux superviseurs d’avoir une meilleure visibilité sur la priorisation des tâches. Ceci est essentiel pour garantir que les ménages reçoivent le suivi et les soins dont ils ont besoin.

 EXPÉRIENCES SUR LES PRODUITS  

Distribution d’applications: Exploration de l’utilisation de F-Droid pour la distribution d’applications lorsque Google Play Store n’est pas une option viable.

Preuve de concept de l’adaptabilité: Expérience réalisée pour aider à décider de la prochaine génération d’infrastructure qui peut plus facilement s’étendre à l’échelle nationale, réduisant le goulot d’étranglement commun lorsque les partenaires intègrent de nouvelles fonctionnalités où forment de   nouveaux utilisateurs simultanément.

 RIPOSTE COVID-19 

Avec le soutien de FIND, Medic a développé une application de référence pour administrer les TDR de l’antigène COVID-19 à l’aide des technologies open-source déjà déployées dans les Pays à Revenu Faible (PRFI) au niveau communautaire.

L’application présente des workflows de TDR de COVID-19  prêts à l’emploi  et permet des personnalisations pour répondre aux besoins futurs des communautés où elle est déployée. Pour en savoir plus, lisez le nouveau blog de Jennifer Quesada, développeuse de logiciels a Medic.

Nouveautés Programmes

AfyaSTAT, une application alimentée par le CHT, permet de depister le VIH dans les établissements et les communautés au Kenya.

En Mars 2020, alors que le COVID-19 n’était pas encore totalement établi au Kenya, une opportunité s’est présentée pour Medic et Palladium Kenya de non seulement co-développer un système de surveillance intégré du COVID-19 avec le ministère de la Santé (MS) et d’autres parties prenantes, mais aussi d’échanger des connaissances entre les deux organisations sur les technologies respectives. Le partenariat a été fondé sur les principes du développement numérique dans le but de faire progresser et d’étendre mutuellement les capacités des deux technologies – OpenMRS (publié sous le nom de KenyaEMR) et le CHT – pour un échange de données sans faille et  un parcours complet de l’expérience utilisateur de la communauté dans l’établissement de santé.

Mis en œuvre par Palladium Kenya, le projet de Système d’Information sur la Gestion de la Santé au Kenya (Kenya Health Management Information System – KeHMIS) est une initiative financée par le PEPFAR dont l’objectif est de soutenir le Ministère de la Santé, les équipes de gestion de la santé des communautés et les partenaires de prestation de services afin de développer et de maintenir des innovations en matière de Systèmes d’Information Sanitaire (SIS) au Kenya. Palladium Kenya s’est associé au Ministère de la Santé et à d’autres parties prenantes pour concevoir et développer une application mobile basée sur le CHT pour le projet – appelée AfyaSTAT – qui se concentre sur le dépistage du VIH comme point d’entrée vers les soins et le traitement du VIH. Interopérable avec KenyaEMR et soutenant à la fois les workflows du dépistage du VIH dans les centres de santé et les services de proximité pour les populations clés, les modes hors ligne et en ligne d’AfyaSTAT permettent de fournir des services intégrés de prévention et de traitement du VIH au niveau communautaire.

Dans une étude de cas rédigée en collaboration avec Palladium Kenya et le Centre de solutions en santé (Centre for Health Solutions (CHS)) Kenya, découvrez les détails du projet et comment AfyaSTAT jouera un rôle important dans la mise en place d’un système de santé plus connecté, interopérable et centré sur les personnes au Kenya.

  VUE SUR LA COMMUNAUTÉ  

Annonce d'un partenariat officiel entre OpenHIE et Medic

En Septembre, nous avons lancé un partenariat officiel avec OpenHIE : une communauté de personnes qui construisent une infrastructure ouverte pour soutenir les équipes de mise en œuvre lorsqu’elles développent des échanges d’informations sur la santé (EIS) dans leurs régions. Nous sommes ravis de servir d’exemple de la mission, de la vision et des valeurs d’OpenHIE par l’adoption de ses normes et workflows décrits dans leur Spécification d’Architecture – tout en partageant les leçons au sein de la communauté CHT. 

Nouveautés Recherche

Impliquer les agents de santé dans la collecte de données sanitaires géospatiales pour une santé publique de meilleure précision

En tant que responsable technique du CHT, Medic travaille avec ses partenaires pour intégrer l’utilisation de données géospatiales afin d’informer sur la prestation de soins. Les déploiements précédents du CHT recueillaient la géolocalisation de manière passive (en arrière-plan de l’application) sans aucune implication des agents de santé dans le processus. Désormais, dans le but de promouvoir l’ouverture et d’améliorer la précision des données de géolocalisation, notre équipe de recherche travaille aux côtés de nos partenaires pour impliquer activement les agents de santé dans la capture des données de géolocalisation.

Dans un nouvel article de blog, Mourice Barasa, Chercheur pour les systèmes de surveillance et de données chez Medic, explore notre travail en cours pour améliorer la précision et la fiabilité des données géospatiales collectées et, à long terme, contribuer à une meilleure précision de la santé publique.

Nouveaux Membres de l'équipe

Vous souhaitez travailler chez Medic ?

Nous recrutons pour des postes au sein de notre équipe distribuée !