Community health workers and supervisors take the lead in tackling community-based COVID-19 transmission in Mali

Post author: Fatou Fall, West Africa Program Head

* Veuillez trouver en dessous, la traduction en français de cet article. *

As the COVID-19 pandemic continue its race through communities across the globe, we’re seeing the quick actions of leadership – and the promise of community-led, essential care – take center stage in response efforts across six communes of the Bamako District in Mali. 

On September 14, 2020, under the leadership of the Department of Health and Social Development (MSDS) with technical support from the Clinton Health Access Initiative (CHAI), we launched an innovative joint initiative to support the fight against COVID-19, providing basic care and access to populations in the six communes of the Bamako District in Mali. We worked with MSDS to equip 564 community health workers, also known as les ASC Sentinelles, (ASC-S), with a mobile app, called MaliKaKeneya, to screen for suspected cases of COVID-19, refer for testing, and deliver basic care and health promotion messages.

Adapting together to provide appropriate care for communities affected by COVID-19

With direct oversight by 32 trained, equipped and dedicated supervisors, as well as the management teams of the Reference Health Centers, 564 ASC-S were trained and deployed. Powered by the Community Health Toolkit (CHT) and guided by well-detailed algorithms and the ASC-S guide, ASC-S screened for COVID-19, malaria, pneumonia, and tuberculosis, providing key preventative and curative services to ensure community access to care and breaking the chain of community-based disease transmission.

Another unique and effective feature of the initiative: ASC-S are not assigned to a fixed geographic area, which optimizes the model of care for standard CHWs typically assigned to fixed areas in the community. Instead, this specialized group is fully mobile and deployed to the most relevant points according to needs, trained to quickly identify members of households with symptoms and refer them to services, screening, and appropriate medical care.

Impact

As of December 31, 2020, the ASC-S participating in this initiative visited more than 500,000 households in all the communes of Bamako and identified more than 30,000 sick people. Of those, 980 were suspected of having COVID-19, of which 347 reported having tested for COVID-19 when their ASC followed up with them, which identified 187 confirmed positive cases.

In addition, ASC-S referred more than 8,000 people with symptoms of pneumonia and more than 800 with symptoms of tuberculosis to the nearest health centers.

We are delighted to work alongside our partners and committed leaders, the Ministry of Health and Social Development (MSDS) of Mali to ensure that each ASC-S is appropriately trained, resourced, supported and equipped to provide quality care for the populations who need it most.

Photo credits: Malian Ministry of Health


Les Agents de santé communautaire Sentinelles et leurs superviseurs prennent le devant dans la lutte contre la transmission  communautaire de la COVID-19  au Mali 

Alors que la pandémie de COVID-19 se poursuit dans les communautés partout dans le monde, nous constatons que des mesures rapides de leadership – et la promesse de soins essentiels communautaires offerts dans les ménages – sont au cœur des efforts d’intervention à l’échelle des six communes du district de Bamako.

Le 14 septembre 2020, sous la direction du Ministère de la Santé et du Développement Social (MSDS) avec un appui technique de Clinton Health Access Initiative (CHAI), nous avons lancé une initiative conjointe innovante pour soutenir la lutte contre la COVID-19 et offrir des soins de base, dont l’accès a pu être affecté par la pandémie,  aux populations dans les six communes du District de Bamako au Mali –– travailler avec MSDS pour équiper 564 agents de santé communautaire sentinelle (ASC-S) d’une application mobile, appelée MaliKaKeneya, pour dépister des cas suspects de COVID-19 et les référer pour le test et offrir soins de base et messages de promotion de la santé.

S’adapter ensemble pour fournir des soins adaptés aux communautés vulnérable et  touchées par la COVID-19.

Sous la supervision directe de 32 superviseurs formés, équipés et dédiés et les équipes cadres des Centres de Santé de Références les 564  ASC-S formés pour l’occasion et équipés ont été déployés. Les activités menées par les ASC-S sont guidées par des algorithmes bien détaillés et le guide des ASC-S afin de dépister la COVID-19, le paludisme, la pneumonie, et la tuberculose tout en fournissant des services préventifs et curatifs pour garantir l’accès des communautés aux soins et rompre la chaine de transmission communautaire de la maladie. 

Autre caractéristique unique et efficace de l’initiative : les ASC-S ne sont pas affectés à une zone géographique fixe, ce qui optimisera le modèle de soins des ASC standards typiquement assignés à des zones fixes dans la communauté. Au lieu de cela, ce groupe spécialisé sont entièrement mobile et déployé dans les points les plus pertinents en fonction des besoins et la situation de la COVID-19, et formé pour identifier rapidement les membres des ménages présentant des symptômes et les orienter vers des services de dépistage et de soins médicaux adaptés.

Impact 

Au 31 décembre 2020, les ASC-S participant à cette initiative avaient visité plus de 500 000 ménages dans toutes les communes de Bamako et identifié plus de 30 000 personnes malades. De ce nombre, 980 étaient soupçonnés d’avoir la COVID-19, dont 347 ont déclaré avoir fait un test COVID-19 lorsque leur ASC a effectué un suivi auprès d’eux, ce qui a permis d’identifier 187 cas positifs confirmés.

De plus, les ASC-S ont référé plus de 8000 personnes présentant des symptômes de pneumonie et plus de 800 présentant des symptômes de tuberculose aux centres de santé les plus proches.

Nous sommes ravis de travailler aux côtés de nos partenaires et leaders engagés, le ministère de la Santé et du Développement Social (MSDS) du Mali pour nous assurer que chaque ASC-S est convenablement  formé, doté de ressources, soutenu et équipé pour fournir des soins de qualité aux populations qui en ont le plus besoin. 

Scroll to Top